• : Mon biblioblog
  • : Les livres que j'ai lus et que j'aime un peu, beaucoup, passionnément, à la folie ou...pas du tout. Mes compte-rendus de lectures et commentaires personnels.
  • Contact

100_1067.jpg

"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux"

Jules Renard

Recherche

14 juin 2008 6 14 /06 /juin /2008 07:15
Fabrice Bourland, Le fantôme de Baker street, 10-18

Londres, 1932. Deux jeunes détectives, Andrew Singleton et James Trelawney, sont contactés par lady Conan Doyle, la veuve du célèbre écrivain. A la faveur d'une renumérotation de Baker street le n°221 a été attribué à une maison qui depuis semble habitée par un fantôme et lady Conan Doyle les supplie d'intervenir "pour le bien de l'humanité toute entière!" (Rien que ça).

En voilà une histoire abracadabrante ! De méchants fantômes sortent de tous les côtés. C'est Ghostbusters, ma parole ! Sauf que c'est moins drôle.
La seule chose que j'y ai vue d'intéressante c'est de retrouver des éléments de biographie d'Arthur Conan Doyle, personnage que j'avais découvert dans Arthur et George
. A la fin de sa vie il était devenu un adepte du spiritisme et le roman le suit allègrement dans cette voie, développant les thèses les plus extravagantes.

Partager cet article

Repost 0

commentaires