• : Mon biblioblog
  • : Les livres que j'ai lus et que j'aime un peu, beaucoup, passionnément, à la folie ou...pas du tout. Mes compte-rendus de lectures et commentaires personnels.
  • Contact

100_1067.jpg

"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux"

Jules Renard

Recherche

28 août 2014 4 28 /08 /août /2014 12:06
Simone de Beauvoir, La femme rompue, Folio

La femme rompue est un recueil de trois nouvelles, trois histoires de femmes qui souffrent.

L'âge de discrétion : La narratrice est une jeune retraitée, ancienne professeure de littérature, auteure de biographies d'écrivains. Un dernier livre raté, une brouille avec son fils qui entraîne un désaccord avec son mari, lui font soudain prendre conscience qu'elle vieillit.

Je l'apprécie cette femme. Même si dans sa brouille avec son fils elle me paraît un peu excessive, c'est une femme qui réfléchit, qui accepte de se remettre en question ce qui finalement lui permet de dépasser ce moment difficile.

Monologue : Le soir du nouvel an, seule dans son appartement parisien, une femme aigrie se console d'un monologue contre tous ceux qu'elle hait : sa famille, ses voisins, le reste de l'humanité. C'est un texte violent avec peu de ponctuation. Je ne sais pas trop quoi penser de cette femme. Elle ne m'est pas du tout sympathique, en tout cas. Par moments je me dis que c'est une victime de l'oppression patriarcale mais en même temps cette oppression, elle l'a transformée en haine contre ses proches et elle a fait, de ses enfants par exemple, ses propres victimes.

 

La femme rompue : Après 20 ans de mariage Monique, femme au foyer, découvre que son mari la trompe. Sur les conseils de ses amies, elle tente d'abord de le reconquérir en partant du principe que ce qui arrive est plus ou moins sa faute :

Non, je ne dois pas essayer de suivre Noëllie sur son propre terrain, mais me battre sur le mien. Maurice était sensible à tous les soins dont je l'entourais, et je le néglige. J'ai passé la journée à mettre de l'ordre dans nos armoires, j'ai définitivement rangé les affaires d'été, sorti de la naphtaline et aéré les vêtements d'hiver, dressé un inventaire. Demain j'irai lui acheter les chaussettes, les pull-overs, les pyjamas dont il a besoin.

Petit à petit cependant son univers, construit autour de son couple et de ses enfants, commence à s'effondrer.

C'est un texte rédigé sous forme de journal, les sentiments de Monique sont présentés de façon très crédible ce qui rend la lecture poignante. Il m'est arrivé d'interrompre la lecture car ça m'indisposait la façon dont cette femme intelligente est bafouée. Par son entourage qui lui dit que c'est normal, qu'un homme ne peut pas rester fidèle aussi longtemps. Et surtout par son mari qui se pose en victime et l'accuse d'égoïsme car elle ne prend pas en compte sa souffrance à lui. L'enfoiré ! Rien qu'en l'écrivant ça m'indigne de nouveau.

 

Je dois avouer que c'est la première fois que je lis Simone de Beauvoir et je trouve ça excellemment écrit, chacune des nouvelles dans un genre particulier (narration à la première personne, monologue, journal) qui colle parfaitement au propos et qui exprime très bien les sentiments.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Agnès - dans Autres romans
commenter cet article

commentaires

Aaliz 31/08/2014 18:33

J'ai commencé la lecture de "Mémoires d'une jeune fille rangée", c'est vrai qu'elle a un style exceptionnel, c'est vraiment beau à lire. Ce recueil dont tu parles m'intéresse beaucoup par les thèmes qu'il évoque. Je le note.

Agnès 01/09/2014 17:45

C'est ma fille qui me l'a offert. C'est une admiratrice de Simone.

maggie 29/08/2014 14:15

J'ai son autobio dans ma PAL car je n'ai rien lu de cet auteur et je voudrais bien combler cette lacune... Je continuerai peut-être avec ses nouvelles ou romans...

Agnès 29/08/2014 15:34

J'avais acheté Le deuxième sexe il y a fort longtemps mais pas réussi à le lire. De temps en temps je me dis que je vais essayer de nouveau.