• : Mon biblioblog
  • : Les livres que j'ai lus et que j'aime un peu, beaucoup, passionnément, à la folie ou...pas du tout. Mes compte-rendus de lectures et commentaires personnels.
  • Contact

100_1067.jpg

"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux"

Jules Renard

Recherche

6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 15:27
Aymeric Caron, No steak, Fayard

Aymeric Caron est végétarien depuis vingt ans. Dans No steak il liste les raisons pour lesquelles, selon lui, bientôt nous ne mangerons plus de viande. Voilà un sujet qui m'intéresse parce que depuis quelques années j'ai réduit de plus en plus ma consommation de viande, pratiquement je n'en cuisine plus, j'en mange essentiellement à l'extérieur. Et j'ai une fille qui est actuellement végétarienne.

Aymeric Caron a compté huit bonnes raisons d'arrêter la viande. A la lecture j'ai trouvé que certaines se recoupaient et pour résumer je les ai réduites à trois.

1) La viande détruit la planète.

La production de viande consomme de grandes quantités d'eau : "pour obtenir un kilo de boeuf, on utilise en moyenne quasiment autant d'eau qu'un être humain qui prend une douche par jour pendant un an." Moi, j'ai choisi, je préfère passer plus de temps sous ma douche -et même prendre des bains sans scrupules écologiques- et manger moins de viande. J'apprends aussi que sur un hectare de terre un agriculteur peut nourrir 30 personnes avec des légumes, des fruits et des céréales et seulement 10 avec des oeufs, du lait et de la viande. L'élevage est donc gourmand en terres et accélère la déforestation. Ces arguments de préservation de la planète sont particulièrement importants pour moi et ce sont eux qui m'ont motivée pour manger moins de viande. J'avais vu un reportage qui montrait que les découpes de poulet produit industriellement à bas prix chez nous étaient ensuite exportées vers l'Afrique où elles concurrençaient l'élevage local et entrainaient sa disparition. Cet aspect est aussi évoqué.

 

2) Nous n'avons pas besoin de viande pour vivre.

Le régime végétarien convient à tout le monde, enfants, femmes enceintes, sportifs de haut niveau, personnes âgées. Les protéines d'origine animale ne sont pas nécessaires à la vie, elles seraient même néfastes pour la santé. Maladies cardiovasculaires, cholestérol, hypertension, diabète, cancers de la prostate et du côlon, toutes ces maladies diminuent en même temps que la consommation de viande. La conclusion qui s'impose pour moi c'est que maintenant il faut aussi que j'évite le lait de vache. Je n'en bois pas mais je l'utilise dans la cuisine et je vais me tourner vers les laits végétaux.

 

3) Manger de la viande tue des animaux, êtres qui ressentent et qui souffrent.

La question de la souffrance animale est centrale dans cet ouvrage. Dans les élevages industriels (poulets et porcs en batterie) les conditions de vie des animaux sont atroces. L'abattage est rarement indolore. Je suis obligée d'avouer que cet argument est celui qui me touche le moins.

 

J'ai trouvé No steak à la fois passionnant et instructif. Aymeric Caron explique les choses de façon simple et concrète. Il raconte aussi un peu sa vie, pourquoi il est devenu végétarien, quelles sont les conséquences de son végétarisme sur sa vie sociale, amoureuse et professionnelle et ça me le rend sympathique. Il ne stigmatise pas les carnivores ni ne fait de prosélytisme à tout prix. Avec ça il m'a convaincue mais vous aviez compris que j'étais déjà acquise au départ. Avant d'arriver à la fin du livre j'avais décidé d'expérimenter le végétarisme au moins jusqu'à la fin de l'année. Il me semble que c'est un test abordable, seulement sur deux mois mais qui englobent quand même les fêtes de fin d'année...Dès le deuxième jour j'ai constaté que c'était parfois mission impossible. Je mange à l'extérieur et, hormis l'apéro et le dessert, il y de la viande dans tous les plats. Même les flageolets cuisinés en boîte se révèlent préparés au bouillon de poule comme je le découvre en me penchant sur la liste des ingrédients.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Agnès - dans Essais
commenter cet article

commentaires

Loupita 06/11/2013 17:56

Je veux bien que tu me le ramènes quand vous venez :)
(j'ai réalisé qu'au RU ou dans les boulangeries il ne faut pas être très regardant si on veut manger végé, par contre agréablement surprise à midi par le buffet de mon école doctorale, y'avait plein de plats végés \o/ )

Agnès 06/11/2013 19:31

Je le mets de côté pour y penser.