• : Mon biblioblog
  • : Les livres que j'ai lus et que j'aime un peu, beaucoup, passionnément, à la folie ou...pas du tout. Mes compte-rendus de lectures et commentaires personnels.
  • Contact

100_1067.jpg

"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux"

Jules Renard

Recherche

30 octobre 2013 3 30 /10 /octobre /2013 16:06
Nicholas Jubber, Sur les traces du prêtre Jean, Libretto

Nicholas Jubber, jeune aventurier britannique dont j'avais déjà lu l'ouvrage postérieur A la barbe des ayatollahs, est d'abord parti Sur les traces du prêtre Jean.

Le prêtre Jean est un personnage mythique du Moyen-âge, supposé roi des Indes, mais peut-être vient-il en fait d'Ethiopie, en tout cas un royaume chrétien loin de l'Europe, où se trouvent la fontaine de jouvence, des êtres fantastiques et des richesses innombrables. En 1197, le pape Alexandre 3 envoie son médecin, Maître Philippe, porteur d'une missive pour le prêtre Jean. Mais Philippe disparaît en route et personne n'entend plus jamais parler de lui. En 2001, Nicholas Jubber décide d'accomplir la mission de Philippe. Chargé d'une copie de la lettre du pape, il prend la route de l'Ethiopie, accompagné de son ami Mike.

Nick et Mike sont partis de Venise, ont traversé l'Italie, la Turquie, la Syrie, Israël, l'Egypte et le Soudan pour terminer leur périple à Lalibela en Ethiopie. Ils utilisent les moyens de transport locaux. Autobus principalement mais aussi bateau, train, taxi, stop. Ils voyagent à l'économie et logent donc toujours dans dans les hôtels les moins chers dont les matelas sont défoncés et habités par des insectes piqueurs, les draps sales, l'approvisionnement en eau et en électricité aléatoire. Sur place ils partent à la recherche des vestiges de l'époque des croisades. Vestiges historiques -forteresses et églises, souvent transformées depuis en mosquées- et vestiges culturels -communautés chrétiennes plus ou moins nombreuses, arméniens, maronites, coptes.

 

J'ai bien apprécié cette lecture. Nicholas Jubber écrit bien et de façon vivante, toujours avec beaucoup d'humour (un humour devant lequel, je dois l'avouer, j'ai parfois levé le sourcil en me disant "potacheries de gamin de 25 ans" -gamin de 25 ans ! aïe, ça me fout un coup de vieux !) Ce que j'ai le mieux aimé c'est tout ce qui concerne l'histoire des croisades et des Etats francs de Palestine. J'ai découvert le personnage de Saladin que j'ai trouvé très intéressant.

Une petite critique pour terminer : Nick et Mike sont pressés par le temps, ils n'ont que trois mois pour mener à bien ce long voyage et donc certaines étapes sont très courtes, à peine arrivés ils doivent repartir. Ca laisse peu de temps pour rencontrer des gens, ce que j'ai parfois trouvé dommage. Mais en même temps l'ouvrage fait déjà 650 pages donc prenons le comme un point de départ qui peut inciter à d'autres lectures pour approfondir les découvertes entamées ici.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Agnès - dans Histoire
commenter cet article

commentaires

Dominique 03/11/2013 11:59

j'avais très envie de le lire mais j'attendais sa sortie en libretto ! chouette même s'il n'est pas parfait j'aime beaucoup ce genre de récits

Agnès 03/11/2013 20:08

C'est plaisant à lire.