• : Mon biblioblog
  • : Les livres que j'ai lus et que j'aime un peu, beaucoup, passionnément, à la folie ou...pas du tout. Mes compte-rendus de lectures et commentaires personnels.
  • Contact

100_1067.jpg

"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux"

Jules Renard

Recherche

3 septembre 2013 2 03 /09 /septembre /2013 14:41
Johan Theorin, L'heure trouble, Le livre de poche

Sur l'île suédoise d'Öland, Jens, un petit garçon de six ans, met ses sandales et sort seul de la maison de ses grands-parents. A travers un brouillard à couper au couteau il s'engage sur la lande et disparait à tout jamais. Vingt ans plus tard, Julia, la mère de Jens, n'a pas fait le deuil de son fils. Dépressive, elle est en congé maladie, boit et croit voir son fils dans chaque jeune homme qu'elle croise dans la rue. C'est alors qu'elle reçoit un coup de téléphone de son père, Gerlof. Gerlof habite toujours à Öland et lui demande de le rejoindre. Il annonce à Julia qu'il pense avoir du nouveau au sujet de la disparition de Jens. Il a aussi reçu par la poste une sandalette du petit garçon.

 

 

 

Et revoilà un polar suédois. Décidément, cet été j'en aurai lu quelques uns. Encore une fois le suspense est au rendez-vous, renforcé par des aller-retours entre le passé et le présent. J'apprécie les personnages sympathiques, Gerlof, âgé de 80 ans, qui s'échappe de sa maison de retraite pour mener l'enquête malgré ses rhumatismes et sa canne ; Julia qui, vingt ans après la disparition de son fils, arrive enfin à faire son deuil et décide de se tourner vers la vie. Il y a aussi une intrigue crédible avec un meurtrier qui devrait être mort mais qui en fait ne l'est peut-être pas.

Partager cet article

Repost0

commentaires

É
j'avais bien aimé cette lecture aussi.
Répondre
A
Je lirai sans doute les épisodes suivants de cette série.