• : Mon biblioblog
  • : Les livres que j'ai lus et que j'aime un peu, beaucoup, passionnément, à la folie ou...pas du tout. Mes compte-rendus de lectures et commentaires personnels.
  • Contact

100_1067.jpg

"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux"

Jules Renard

Recherche

30 août 2013 5 30 /08 /août /2013 20:26
David Carkeet, Le linguiste était presque parfait, Monsieur Toussaint Louverture

Le linguiste Jeremy Cook et ses collègues travaillent sur le babil : les sons émis par les bébés qui apprennent à parler. L'un des chercheurs est retrouvé mort dans le bureau de Jeremy. Il semble qu'il a été renversé par une voiture et que son corps a ensuite été monté jusqu'au sixième étage. A côté du lieutenant Leaf, de la police locale, Jeremy va mener l'enquête dans une affaire qui l'incrimine en plusieurs points.

Le linguiste était presque parfait est un roman plein d'humour dans lequel le langage tient une place importante -c'est ce qui permettra à Jeremy de démasquer le coupable, finalement, ainsi que l'aide d'un bébé. Il est question du sens des mots selon la façon dont on les prononce. J'apprends des choses sur le babil, c'est intéressant. J'apprécie aussi l'analyse des relations entre les différents personnages. A propos de langage, la chute repose en partie sur un jeu de mots, difficilement traduisible depuis l'anglais et qui n'a été traduit qu'imparfaitement. Un peu dommage mais de modestes connaissances dans cette langue permettent néanmoins d'apprécier.

 

L'avis de Clara.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Agnès - dans Autres romans
commenter cet article

commentaires

Dominique 31/08/2013 08:11

N tout cas voilà un polar qui sort des sentiers battus

Agnès 31/08/2013 11:34

En effet.