• : Mon biblioblog
  • : Les livres que j'ai lus et que j'aime un peu, beaucoup, passionnément, à la folie ou...pas du tout. Mes compte-rendus de lectures et commentaires personnels.
  • Contact

100_1067.jpg

"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux"

Jules Renard

Recherche

13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 18:41

minnesota.gifVilhelm Moberg, La saga des émigrants 4- Les pionniers du Minnesota, Le livre de poche

 

Karl Oskar a installé sa famille sur La terre bénie dont il rêvait. La vie est rude pour les pionniers et le travail ne manque pas mais les efforts sont payés de retour. Chaque année Karl Oskar défriche de nouvelles terres et récolte à des rendements qu'il n'avait jamais connus. La famille s'agrandit avec la naissance de petits Américains.

 

Les aspirations de Kristina ne sont pas exactement celles de son mari. Mère à 30 ans de six enfants sans compter les deux morts en bas âge, elle a le sentiment d'avoir perdu sa jeunesse et garde la nostalgie du "pays" où elle retourne la nuit en rêve. Elle ne s'est pas mise à l'anglais alors que tout son entourage parle un suédois de moins en moins pur. Aussi elle accueille avec plaisir l'arrivée de nouveaux immigrants de même origine qu'eux. Bientôt une petite communauté suédoise se développe autour du lac Ki-Chi-Saga, on envisage de construire une église et d'embaucher un pasteur et un maître d'école.

 

Robert, parti pour la ruée vers l'or en Californie, revient après quatre ans sans donner de nouvelles. Il est malade et déprimé et ne parle guère de ce qu'il a vécu pendant son absence.

 

J'apprécie toujours autant La saga des émigrants. Que ce soit l'assurance de Karl Oskar ou les doutes de Kristina, les sentiments des personnages sont toujours bien décrits et je me sens proche d'eux.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Agnès - dans Autres romans
commenter cet article

commentaires

Jules 13/02/2012 20:58


Donc, tu recommandes la série?

Agnès 15/02/2012 18:47



Tout à fait.