• : Mon biblioblog
  • : Les livres que j'ai lus et que j'aime un peu, beaucoup, passionnément, à la folie ou...pas du tout. Mes compte-rendus de lectures et commentaires personnels.
  • Contact

100_1067.jpg

"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux"

Jules Renard

Recherche

25 octobre 2009 7 25 /10 /octobre /2009 14:43
Salman Rushdie, L'enchanteresse de Florence, Plon

Au milieu du 16° siècle, dans sa capitale de Fatepur Sikri qu'il a fait construire exprès pour lui et qui sera abandonnée à la fin de son règne, l'empereur moghol Akbar éprouve la solitude du pouvoir. Tous le craignent mais il n'a pas d'ami. Ses fils sont des enfants gâtés dont il attend qu'ils se décident à comploter contre lui. Pour avoir quelqu'un à qui se confier il s'est inventé une épouse imaginaire, Jodhaa, qui est son idéal de femme. Mais il s'aperçoit que même avec elle il ne peut pas être totalement lui-même.

C'est alors que surgit à la cour un jeune étranger blond. Il se fait appeler Mogor dell'amore et prétend être... l'oncle d'Akbar ! Il serait, dit-il, le fils d'Angelica, la princesse perdue qui fut la soeur du grand-père d'Akbar. Il raconte alors l'histoire de celle que sa vie mouvementée amena jusqu'en Italie et que l'on surnomma aussi L'enchanteresse de Florence. Cette femme d'une grande beauté est suivie partout de sa servante Angelica, dite Le miroir.

"La première femme était légèrement plus adorable que la deuxième mais si on fermait un oeil pour ne plus la voir, la seconde paraissait la plus resplendissante beauté sur terre. Mais pourquoi aurait-on fait cela ? Pourquoi se cacher l'exceptionnel simplement pour que l'extraordinaire en ressorte d'avantage ?"

Avec son imagination féconde Salman Rushdie nous emmène de la cour d'Akbar à la Florence des Médicis qui se remet à vivre dans les plaisirs après la dictature de Savonarole. Le merveilleux se mélange avec les faits historiques, les personnages sont pittoresques et le tout donne un roman très agréable à lire. J'avais déjà parlé ici d'Akbar et Jodhaa.

Partager cet article

Publié par Agnès - dans Monde indien
commenter cet article

commentaires

Aaliz 19/02/2014

Demain je fais une descente en librairie et je l'achète !