• : Mon biblioblog
  • : Les livres que j'ai lus et que j'aime un peu, beaucoup, passionnément, à la folie ou...pas du tout. Mes compte-rendus de lectures et commentaires personnels.
  • Contact

100_1067.jpg

"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux"

Jules Renard

Recherche

21 février 2007 3 21 /02 /février /2007 10:31
Avec environ un millier de films par an, l'Inde est le pays qui a l'industrie cinématographique la plus productive du monde. Plusieurs villes possèdent des studios : Calcutta, Madras; mais les plus célèbres se trouvent à Bombay et sont surnommés : Bollywood. A Bollywood les films sont tournés en langue hindie (en Bengali à Calcutta, en Tamoul à Madras).

Quelles sont les caractéristiques d'un film indien ?
    - Il dure en moyenne trois heures.
    - Il comprend des parties chantées et dansées. Les acteurs doivent savoir danser mais pour les paroles ils sont doublés. Ces parties peuvent être très kitsch (déclaration d'amour dans les montagnes suisses) et suscitent souvent l'hilarité du néophyte.
    - Il y a toujours une histoire d'amour mais attention, pas de sexe avant le mariage et encore moins de baisers à l'écran (même après le mariage). Quoiqu'on assiste à une occidentalisation dans ce domaine. Ainsi on trouve les deux dans Hum-tum mais plus suggérés que montrés.

Qui sont les grands acteurs indiens ?   




Amitabh Bachchan, 63 ans, a déjà une longue carrière derrière lui. Il a commencé dans les rôles de jeune premier et s'est aujourd'hui reconverti dans les pères de famille, souvent un peu psychorigides. Par sa stature et sa capacité à évoluer il me fait penser à Sean Connery. On le surnomme Big B. En Inde c'est un dieu vivant (autels et temples en son honneur).





Shahrukh Khan, 41 ans est qualifié par les médias européens de Tom Cruise indien. Je ne connais pas assez Tom Cruise pour en juger mais je peux dire que SRK est la personnification de l'indian lover. Il a acquis sa célébrité au cinéma en acceptant des rôles de psychopathe mais depuis il est plutôt devenu le fils et le gendre idéal (les liens de famille sont très importants en Inde). Tout récemment avec Don il a montré qu'il pouvait aussi jouer un méchant particulièrement inquiétant (mais si séduisant).









Aamir Khan a commencé comme jeune premier mais s'est ensuite tourné vers des fims plus politisés : films historiques ou évoquant la corruption ou le terrorisme.

 














Kajol est un peu le pendant féminin de SRK. Comme lui elle excelle dans les rôles ou il s'agit de faire le pitre mais elle peu aussi donner une vraie profondeur à ses personnages dans un milieu où les actrices féminines sont d'abord choisies pour leur physique. Les fans attendent avec impatience tout nouveau film qui réunira le couple mythique Kajol-SRK.





Preity Zinta est connue pour ses fossettes, Rani Mukherjee pour sa voix rauque.

Quels films conseiller ?
  
Kabhi khushi kabhie gham contient tous les ingrédients d'un classique : grands acteurs (Amitabh Bachchan, SRK, Kajol...), mélodrame familial, musique de qualité, danses en costumes.
   
Veer-Zaara raconte les amours contrariées de l'Indien sikh Veer (SRK) et de la Pakistanaise musulmane Zaara (Preity Zinta). J'ai sangloté comme jamais la première fois que j'ai vu ce film.
   
Si vous aimez pleurer devant votre écran vous apprécierez aussi Fanaa dans lequel l'amour de Zooni (Kajol) et de Rehan (Aamir Khan) se trouve détruit par le terrorisme.
J'aime beaucoup aussi Swades, Main hoon na, Paheli...

Où se les procurer ?
A Paris, près de la gare de l'est (passage du Prado, rue du faubourg Saint Denis) on trouve de nombreux petits magasins qui vendent tous les films indiens au prix de quatre euros environ le DVD. Le revers de la médaille c'est qu'il s'agit de films importés d'Inde avec des versions françaises parfois très déficientes. Les sous-titres semblent bien souvent avoir été traduits de l'Anglais à l'aide d'un dictionnaire par quelqu'un qui ne maîtrisait absolument pas notre langue. Le résultat ce sont des moments de perplexité à essayer de comprendre ce que viennent faire là bidons, gerçures et lieutenants. Les sous-titres en Anglais s'avèrent finalement plus faciles à comprendre pour qui a quelques notions de cette langue.
Si on n'a pas l'occasion de se déplacer à Paris certaines de ces boutiques disposent de
sites internet et vendent par correspondance.
Pour des sous-titres de bonne qualité il reste les éditeurs français, particulièrement
Bodega. C'est plus cher et le nombre de films disponibles est moins étendu.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Agnès - dans Monde indien
commenter cet article

commentaires

Naina 13/01/2008 20:10

As-tu déjà commandé sur le site "Bollywood Univers" dont tu as mis le lien ? Leur catalogue est intéressant mais qu'en est-il du délai de livraison, de la qualité des DVD ?

AgnÚs 14/01/2008 20:09

Je n'ai jamais commandé chez eux mais j'ai une amie qui le fait régulièrement et qui en est satisfaite. Pour la qualité j'imagine que c'est la même que ce qu'ils vendent en magasin, c'est à dire inégal. Ne pas s'attendre à des merveilles pour les sous-titres en Français mais des fois on a de bonnes surprises. C'est correct pour les sous-titres en Anglais. En général la qualité est meilleure s'ils sont déjà un peu anciens.

Naina 11/01/2008 19:50

J\\\'ai vu les deux premiers films, avec une préférence pour Veer-Zaara. J\\\'ai trop entendu parler d\\\'Une famille indienne et finalement, j\\\'ai été un peu déçue (pas beaucoup, il est de même qualité que Veer-Zaara, mais pas mieux). On m\\\'a dit du bien de "Fanaa" mais je ne l\\\'ai pas encore trouvé (pas beaucoup cherché non plus).

AgnÚs 12/01/2008 19:57

J'ai revu récemment K3G et j'apprécie toujours autant. Je viens de m'offrir le DVD de Veer-Zaara de chez Bodega. Il me reste à le revisionner avec de bons sous-titres français. N'hésite pas pour Fanaa, tu ne le regrettera pas.