• : Mon biblioblog
  • : Les livres que j'ai lus et que j'aime un peu, beaucoup, passionnément, à la folie ou...pas du tout. Mes compte-rendus de lectures et commentaires personnels.
  • Contact

100_1067.jpg

"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux"

Jules Renard

Recherche

27 septembre 2009 7 27 /09 /septembre /2009 11:36
Un week-end à Rome, la semaine dernière, pour y visiter la villa Medici où un mien ancêtre fut prix de Rome.

Il en a peint cette aquarelle :

Un tour au Colisée, au Palatin et au forum. C'est là qu'on voit vraiment que cette ville fut maîtresse du monde. C'était bien mais rapide. Il faudra y revenir avec plus de temps.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Agnès - dans Hors sujet
commenter cet article

commentaires

Marie-Françoise 27/11/2009 21:30


Prix de Rome de père en fils... ça le fait !
...et depuis... rien ?


geg 28/11/2009 13:29


Eh non. Domage d'ailleurs car on est plutôt bien logé.


Marie-Françoise 26/11/2009 19:36


C'est qui , l'ancêtre ?


Agnès 26/11/2009 21:53


En fait il y en a deux. Il s'agit d'Auguste Pierre Famin, prix de Rome en 1801 et de son fils Charles Victor Famin, prix de Rome en 1835, l'arrière-grand-père de ma mère. Ils étaient architectes
tous les deux.


Isil 01/10/2009 21:42


C'est mon projet de voyage pour l'an prochain mais je pense y passer une semaine parce que la ville me semble particulièrement riche.


Agnès 06/11/2016 17:45

@ François Famin. Cher cousin ? Ma mère a beaucoup travaillé sur la généalogie Famin. Je vois si un arbre généalogique est disponible en version numérique et je vous l'envoie.

FAMIN FRANCOIS 06/11/2016 10:18

Quelque part où l'on pourrait trouver un arbre généalogique de la famille famin ? je m'y interesse un peu étant un FAMIN moi même

Agnès 03/10/2009 09:34


Oui, une semaine c'est le minimum et moi aussi, c'est mon projet de voyage pour l'année prochaine. La question c'est de bien choisir le moment car même mi-septembre c'est PLEIN de monde. Nous avons
du jouer des coudes pour nous approcher de la fontaine de Trévi.