• : Mon biblioblog
  • : Les livres que j'ai lus et que j'aime un peu, beaucoup, passionnément, à la folie ou...pas du tout. Mes compte-rendus de lectures et commentaires personnels.
  • Contact

100_1067.jpg

"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux"

Jules Renard

Recherche

25 août 2009 2 25 /08 /août /2009 08:25
Amin Maalouf, Le dérèglement du monde, Grasset

Depuis la fin de la guerre froide le monde dans lequel nous vivons est déréglé. Déréglement climatique, économique et intellectuel. Les cultures occidentale et arabo-musulmane s'opposent en des affrontements meurtriers. Amin Maalouf, Libanais d'origine et vivant en France depuis longtemps, se considère comme héritier de ces deux cultures. Dans cet ouvrage il analyse le dérèglement du monde actuel et plus particulièrement le ressentiment du monde arabe à l'égard de l'occident en général et des Etats-Unis en particulier.

J'ai beaucoup aimé cette lecture. Je l'ai trouvée intelligente, claire et facile à comprendre sur des sujets qui ne le sont pas toujours. C'est vraiment un ouvrage de vulgarisation et de réflexion qui permet de mieux comprendre le monde dans lequel on vit. Amin Maalouf renvoie chacun à ses responsabilités et ne prend pas un parti plus que l'autre : "ce que je reproche aujourd'hui au monde arabe c'est l'indigence de sa conscience morale; ce que je reproche à l'occident, c'est sa propension à transformer sa conscience morale en instrument de domination."

La situation est grave mais pas désespérée et l'auteur termine sur les voies qui pourraient permettre d'en sortir. Il pense que les populations migrantes ont un rôle important à jouer pour être un lien entre orient et occident. Là aussi j'adhère totalement à son propos mais je ne suis pas sûre qu'on aille dans ce sens aujourd'hui en Europe et je reste à la fin sur un sentiment un peu inquiet.
Henri aussi a apprécié.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Agnès - dans Essais
commenter cet article

commentaires