• : Mon biblioblog
  • : Les livres que j'ai lus et que j'aime un peu, beaucoup, passionnément, à la folie ou...pas du tout. Mes compte-rendus de lectures et commentaires personnels.
  • Contact

100_1067.jpg

"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux"

Jules Renard

Recherche

23 juin 2014 1 23 /06 /juin /2014 16:20
Ann Granger, Un intérêt particulier pour les morts, 10-18

Angleterre, 1864. Après la mort de son père, Elizabeth Martin, célibataire de bientôt 30 ans, se retrouve seule au monde. Elle accepte le poste de dame de compagnie que lui offre bien charitablement la veuve de son parrain, tante Parry, et déménage à Londres pour s'installer auprès de cette dernière. Dès son arrivée Elizabeth est mêlée à une affaire criminelle : le corps de la précédente dame de compagnie de tante Parry vient d'être retrouvé, la jeune femme a été assassinée. Elle avait quitté la maison sans prévenir deux mois plus tôt puis envoyé une lettre pour expliquer qu'elle s'était enfuie avec un homme. C'est l'inspecteur Benjamin Ross de Scotland Yard qui mène l'enquête et Elizabeth va lui prêter main forte.

Voici un roman policier que j'ai lu facilement mais sans grand enthousiasme. Les héros ne sont pas antipathiques mais je ne découvre rien de bien nouveau par rapport à ce que j'ai déjà pu lire sur cette époque, par exemple les séries d'Anne Perry. C'est un peu la même galerie de personnages. On retrouve le clergyman moralisateur mais hypocrite, le jeune héritier insouciant mais finalement bon garçon, les domestiques au courant de tout ce qui se passe dans la maison, le flic d'origine modeste et qui s'est élevé grâce à son intelligence.

Quant à l'intrigue policière je ne l'ai pas trouvée très palpitante et parfois même assez maladroite. Je pense ainsi à un personnage qui se ronge les ongles. Ce tic révélateur de nervosité permet de le reconnaître comme complice. Un peu facile !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

maggie 26/06/2014 09:53

Mais que fait Darwin dans cette intrigue ? En tout cas, ça m'en fait un de moins dans ma PAL ! Mieux vaut lire un Perry j'imagine !

Agnès 26/06/2014 13:33

Et bien notre jeune héroïne est intéressée par les thèses de Darwin, ce qui montre son indépendance d'esprit. Oui, je recommanderais plutôt Anne Perry.