• : Mon biblioblog
  • : Les livres que j'ai lus et que j'aime un peu, beaucoup, passionnément, à la folie ou...pas du tout. Mes compte-rendus de lectures et commentaires personnels.
  • Contact

100_1067.jpg

"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux"

Jules Renard

Recherche

13 octobre 2013 7 13 /10 /octobre /2013 09:26
Panagiotis Agapitos, Le luth d'ébène, Anacharsis

L'action se passe dans l'empire byzantin en 832. Léon, protospathaire (premier porte-glaive) de l'empereur Théophile, est envoyé à Césarée, aux limites de l'empire, pour négocier la paix avec le calife de Bagdad. A peine est-il arrivé sur place que la fille du juge local est enlevée, violée et assassinée. On découvre alors que trois autres jeunes filles ont disparu dans les mois précédents mais comme elles étaient d'origine modeste le juge n'a pas donné suite... Léon décide de mener l'enquête.

Ce roman policier intelligent a été un régal pour moi. J'en ai apprécié le style, l'ambiance et les personnages. L'ambiance est celle d'une ville à la frontière de deux mondes où les cultures byzantine et arabe se mélangent. Dans le formalisme es titres hiérarchiques innombrables, dans les relations entre les personnages, je retrouve un peu la même atmosphère que dans les aventures d'Artem le boyard. Si nous ne sommes pas tout à fait à la même époque, il s'agit d'une culture de même origine grecque.

 

Ce qui me frappe chez les personnages c'est la jeunesse de nombre d'entre eux. Le secrétaire de Léon a 16 ans, les officiers de sa garde la vingtaine. Quant à notre héros, il surprend son entourage pour être célibataire et sans enfant à 32 ans. Il paraît évident que maintenant, c'est trop tard pour lui.

 

Le roman est suivi d'une postface de l'auteur qui présente le cadre historique et ses sources. C'est intéressant et confirme qu'on a affaire à un érudit, ce dont je m'étais déjà doutée en lisant le livre.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Aaliz 30/10/2013 22:32

Ouah !! C'est tout ce que j'aime, un polar donc du suspense et un contexte historique ( l'empire byzantin en plus, j'adore !) qui semble rigoureux. Je m'empresse de le noter ! Merci Agnès !

Agnès 03/11/2013 20:10

Je confirme, c'est rigoureux. L'auteur est un universitaire (grec).

Dominique 16/10/2013 11:08

tentant de faire connaissance avec un polar antique

Agnès 16/10/2013 18:57

Ca vaut le coup.

Le Papou 16/10/2013 08:13

Bonjour Agnès,
j'aime le genre donc je le note. Mais pourquoi le classer dans Turquie ? Mon sang hellène n'a fait qu'un tour.
Mais, de quoi il se mêle Le Papou ?
Le Papou

Agnès 16/10/2013 18:55

J'avoue que je me suis posé la question et je n'étais pas sûre que ce soit bien judicieux. Géographiquement ça se situe dans un endroit qui est aujourd'hui en Turquie.